L’Adoption

Comment bien l’accueillir ?

S’il y a souvent des coups de foudre lors de l’adoption, il se peut aussi que vous emmeniez un animal qui a connu beaucoup de peine. Pour les animaux, le passage au refuge n’est pas anodin. Les adoptants devront être patients et ne pas négliger le temps d’adaptation. Certains de nos pensionnaires n’ont en effet qu’un idée en tête : s’échapper pour aller retrouver leur ancienne maison et leurs anciens maîtres.

A son arrivée

Il est important de vérifier que tout soit bien fermé (porte, fenêtre, portail) avant de lâcher votre animal, afin de garantir sa sécurité.

Le premier jour, faites visiter à votre chien l’appartement ou la propriété en laisse avant de le détacher.
Pour votre chat, déposez la boite de transport dans la pièce de vie, ouvrez-la et attendez qu’il sorte de lui-même. Laissez le bac à litière à sa vue.
Le temps de son adaptation, ne laissez pas sortir votre chat et promenez toujours votre chien en laisse durant 4 à 8 jours.
Si l’animal est craintif, nous vous conseillons d’agir ainsi durant 2 à 3 semaines.
Pour tout conseil, n’hésitez pas à revenir vers les équipes du refuge.

Ne forcez pas son affection s’il se montre apeuré : laissez-le venir à vous en lui parlant doucement. Avec le temps, vous arriverez à des relations de complicité.
L’apprentissage de la propreté peut prendre du temps.
Ne le punissez pas, mais enseignez-lui l’endroit approprié.

L’enfant et l’animal de compagnie

Même s’il se révèle un excellent compagnon, le propriétaire doit toujours être vigilant et ne pas laisser son animal sans surveillance avec des jeunes enfants et des personnes vulnérables.

Les enfants sont les plus gravement touchés par les morsures et les griffures. Pour éviter un accident, il suffit de respecter quelques règles importantes.

  • Présentez en douceur votre nouveau compagnon à votre enfant.
  • Enseignez à votre enfant les règles de base : ne pas taper, ne pas tirer les poils, les oreilles ou la queue, ne pas déranger l’animal pendant le sommeil ou le repas, se méfier s’il grogne et ne pas jouer à se battre.
  • Expliquez-lui également qu’il ne doit jamais courir vers un animal qu’il ne connait pas pour le caresser et ne pas avoir des gestes brusques envers lui.

L’habitat

Le chat :

Réservez-lui, dans un endroit calme, un panier garni d’un coussin lavable que vous nettoierez souvent, de façon à ce qu’aucun parasite ne vienne s’y loger. Le chat est naturellement propre ; mettez à sa disposition un bac à litière. Il faudra le maintenir propre au risque qu’il choisisse un autre endroit. Si cela arrive, ne nettoyez jamais à l’eau de javel, son odeur très appréciée inciterait votre chat à revenir souiller ce même endroit. Par contre, pour habituer votre chat à utiliser sa litière, vous pouvez en déposer quelques gouttes diluées au fond du bac. En maison, rentrez votre chat pour la nuit. Il risque en particulier d’être volé, écrasé par un véhicule, tué par un prédateur, ou encore, pris pour cible par des individus mal intentionnés.

Le chien

Dans votre habitation, prévoyez une couverture ou un panier facile à nettoyer, que vous placerez dans un endroit bien à lui, hors des lieux de passage. Il doit comprendre que chacun a son espace et que le vôtre est différent du sien. Si son habitat est à l’extérieur, le jardin sera obligatoirement bien clôturé et une niche adaptée à sa taille sera mise à sa disposition. Elle devra être surélevée du sol et bien isolée, abritée du soleil et des intempéries. A l’intérieur, prévoyez un couchage confortable et propre. Bien que nous y soyons opposés, si vous êtes amenés à l’attacher temporairement, sachez que le mode d’attache est réglementé par la loi : il doit comporter une longe d’au moins 3 mètres (Arrêté du 25 Octobre 1982 relatif à l’élevage, à la garde et à la détention des animaux, chapitre II de l’annexe I).
En appartement, le balcon n’est pas le lieu de vie de votre compagnon, ni celui pour faire ses besoins. Il peut toutefois y passer quelques heures, s’il a la possibilité de s’abriter du soleil et de la pluie. Votre animal doit toujours avoir à sa disposition de l’eau fraîche et propre.

Le saviez-vous ?

  • Le changement d’alimentation doit se faire progressivement en intégrant la nouvelle nourriture à l’ancienne. Vous éviterez des problèmes digestifs.
  • La boîte de conserve doit être conservée au frais et le sac de croquettes fermé après utilisation et entreposé dans un endroit sec.
  • Le lait de vache est déconseillé.
  • Le chocolat, plus exactement le cacao qu’il contient, est un poison mortel pour le chien et le chat.
  • En raison du risque de torsion de l’estomac, il ne faut pas faire faire de l’exercice physique violent après le repas, à fortiori lorsqu’il s’agit d’un grand chien.

Texte tiré du guide de la belle adoption – J’adopte un animal de refuge – Edité par La Confédération Nationale Défense de l’Animal

Liens utiles :



Adopter un animal



Faire un don

l

Devenir adhérent



Devenir bénévole



Parrainer un animal

Articles les + récents :

Orion-le-Magnifique

Il est impressionnant notre ORION ! Berger Allemand à poils longs de 5 ans, il...

Pauvre TYSON !

C’est un TYSON fier et guilleret qui avait quitté le refuge de Saint-Aubin...

RAPHAELO

Raphaelo est un jeune chat de 2 ans arrivé en novembre 2022 au refuge. D’un...

Réseaux sociaux :